icon_plus_one

0

icon_less_one

question

Y a t'il un point commun entre coaching et Psychanalyse?


Une démarche de coaching est-elle compatible avec une démarche psychanalytique?



67

Opened by Antoine Fournier, Head of ECM, Input and Output management, Zurich Insurance
Nov 2, 2013.



Answer this question


icon_plus_one

0

icon_less_one
06

Françoise Zannier Dr en Psychologie, Cabinet F. Zannier
Nov 2, 2013


Une démarche de coaching est tout à fait compatible avec une démarche psychanalytique.

Cependant, il faut préciser que dans ce cas en fait, il n'y a pas 2 démarches mais une seule. Je m'explique.

Un coaching est un accompagnement permettant au coaché d'atteindre des objectifs professionnels ou personnels, dans des conditions optimales.

Tout projet nécessite en effet que certaines conditions soient remplies.

Il s'agit notamment de définir le plus précisément possible les objectifs, les moyens pour atteindre ces objectifs, et enfin les étapes, autrement dit les buts et les sous-buts du projet en question.

Cela dit, en outre, tout projet comme toute activité, nécessite de bien se connaitre soi-même, autrui et le monde extérieur, parce qu'au delà des tâches à accomplir et des objectifs à atteindre, un projet fait intervenir des personnes, à savoir soi-même et d'autres personnes concernées de près ou de loin par ce même projet.

Autrement dit, un projet fait intervenir les relations que nous avons avec nous-mêmes, autrui et le monde extérieur.

D'où l'intérêt de bien comprendre ce qui se joue dans ces relations, leurs tenants et leurs aboutissants, pour les améliorer le plus possible, afin d'optimiser les chances de réussite du projet.

On ne peut pas ignorer en effet qu'il n'y a pas de projet indépendamment de la
personne ou du sujet mettant en œuvre ce projet.

On conviendra en outre que le plus important n'est d'ailleurs pas le projet mais la personne : ses talents et ses capacités, mais aussi ses points faibles et ses défauts, sont des déterminants essentiels dans son projet.

Parmi les nombreux paramètres personnels intervenant dans un projet, on peut citer ceux-ci : stratégie personnelle, affirmation de soi, gestion des émotions, gestion du temps, prévention et gestion des conflits, ...

Ainsi, un projet est d'un bout à l'autre le produit de la conscience qui l'organise et le mène ou non à son terme, réussit ou échoue, tout ceci faisant intervenir des savoirs, savoirs-faire et savoirs-être, pour employer les expressions consacrées.

C'est dans ces différents sens que la psychanalyse est utile, parce qu'elle fournit des modèles de compréhension du fonctionnement psychique - le sien et celui des autres - qu'aucune autre discipline ne fournit.

Autrement dit la psychanalyse est un référentiel essentiel pour la compréhension du fonctionnement psychique, même s'il n'est pas le seul.

Pour ma part, j'utilise aussi des références cognitivo-comportementales, systémiques et ethnopsychanalytiques, suivant les cas et les situations.

En tout état de cause il faut savoir que la psychanalyse, ce n'est pas que la cure-type encadrée par un psychanalyste.

La psychanalyse est un des piliers essentiels de la psychologie clinique, celle-ci s'occupant aussi bien des conduites adaptées que des désordres de la conduite (D. Lagache), raison pour laquelle les psychologues cliniciens sont à mon avis les meilleurs coachs.

On pourra lire le que-sais-je de Pierre Angel sur le Coaching (PUF), pour plus de précisions : http://livre.fnac.com/a4099085/Pierre-Angel-Le-coaching

Quoi qu'il en soit, c'est dans ces différents sens également qu'on peut parler d'une démarche psychanalytique en coaching.

Françoise Zannier

Add comment

Antoine Fournier 67 Antoine Fournier Head of ECM, Input and Output management, Zurich Insurance

Nov 4, 2013

@Françoise, Vous voulez dire que connaître (et appliquer) les savoirs issue de la psychanalyse est essentiel à un bon coaching, bien que le coaché ne soit pas un analysant et que le coach n'est pas son analyste.

Que le coach soit par ailleurs un psychanalyste n'est donc pas rédhibitoire, au contraire, mais ce n'est pas en tant que psychanalyste qu'il coach.

Donc, l'approche psychanalytique en tant que cure est exclue du coaching en tant que tel, du point de vue du coaché.

Ais-je bien compris?


Jonathan Migo 02 Jonathan Migo
Jul 6, 2016

J'ai lu ce livre il y a 1 mois, il est excellent.

Je le recommande à tous


icon_plus_one

0

icon_less_one
02

Marie-Agnès Chauvin Consultante coach/thérapeute, Solea conseil
Nov 3, 2013


Bonjour

Il y a compatibilité entre la démarche de coaching et la démarche analytique.

La connaissance de soi peut emprunter divers chemins. C'est seulement le cadre qui diffère.

Le coaching fixe un cadre de travail sur soi à partir d'un objectif personnel et/ou professionnel fixé au départ.

La psychanalyse (classique) a pour cadre l'analyse du transfert que fait l'analysant sur son analyste. Ce "déplacement" permet à la personne de voir comment elle fonctionne, de se comprendre et de s'intégrer.

Add comment

Françoise Zannier 06 Françoise Zannier Dr en Psychologie, Cabinet F. Zannier

Nov 4, 2013

Bonjour,
Cette réponse est vague, tout le problème étant de trouver le bon chemin parmi des orientations n'ayant rien à voir entre elles. Les savoirs de pacotille sont en effet pléthore en psychologie, de même que les connaissances erronées ou approximatives, ce qui est parfois dramatique.
L'analyse du transfert, notamment, n'est pas le cadre de la psychanalyse. C'est l'inverse qui est vrai. Le cadre, c'est la psychanalyse en tant que théorie, et c'est le dispositif concret du travail psychanalytique (horaires, etc...). Le transfert c'est le "levier de la cure", autrement dit c'est un moyen de travail permettant à l'analysant de revisiter son histoire et de combler les lacunes de sa mémoire. Quant à l'analyse du transfert, c'est une technique qui intervient notamment en fin d'analyse afin d'y mettre un terme, mais ce n'est pas la technique principale.

Françoise Zannier


icon_plus_one

0

icon_less_one
02

Sophie Harel Coach professionnelle, Formatrice, Coach experte en management
Nov 3, 2013


Bonsoir,

Je rejoins les deux réponses précédentes.

Un coaching est une démarche qui est effectivement compatible avec une démarche psychanalytique.

Mon expérience de coach, va même jusqu'à dire que les deux démarches menées conjointement augmentent le bénéfice des deux chemins suivis. 1+1 devient 3 pour la personne engagée dans ce processus.

Une fois le mode de fonctionnement compris et accueilli, l'objectif a atteindre et les actions qui y mènent permettent d'ancrer définitivement un nouveau comportement qui va développer l'estime de soi et les résultats suivent rapidement: il s'agit du sentiment de réussite, de sérénité, de cohérence avec soi même. Quelques magnifiques ingrédients du bonheur !

Add comment

icon_plus_one

0

icon_less_one
07

Lynda Bismuth Coach-conseil en image-communication, CEJOLI
Nov 4, 2013


De même qu'on peut se demander si "manger saint" (psychanalyse) et "faire du sport" (coaching) est ce compatible ?
Oui c'est fortement conseillé ! :)

Add comment

icon_plus_one

0

icon_less_one
02

Olivier B Psychologue psychothérapeute
May 19, 2016


Coaching et psychanalyse sont deux approches distinctes...si on devait trouver un point commun ce serait sans doute la rencontre avec la personne ?

Add comment

icon_plus_one

0

icon_less_one
06

Artisan Plombier Orléans Gérant, sos-plombier-orleans.com
Sep 26, 2016


Merci pour toutes ses explications ! Ils me seront très utiles.

Add comment

Adrien Monarche 01 Adrien Monarche
Nov 2, 2016

Très bonnes explications, merci !


icon_plus_one

0

icon_less_one
07

Joseph Bousquet Gestionnaire, flotfrance
Apr 25, 2017


Merci pour vos différentes explications

Add comment

icon_plus_one

0

icon_less_one
07

Joseph Bousquet Gestionnaire, flotfrance
Apr 30, 2017


Merci Dr Françoise Zannier pour votre explication limpide. Rien à dire

Add comment