icon_plus_one

0

icon_less_one

question

Quels est LE critère prioritaire à prendre en compte dans nos modèles de gestion des RH?




08

Opened by Robert Declanie, Gérant de société
Jul 1, 2013.



Answer this question


icon_plus_one

2

icon_less_one
25

Hocine Chebel Chef du personnel, Sicilsaldo
Jul 2, 2013

recommanded this answer



La politique d’emploi des ressources humaines

La gestion de l’emploi a pour objet de procurer à l’entreprise l’effectif, les qualifications et les compétences dont elle a besoin, elle comporte tout d’abord la détermination des besoins en personnel, qui débouche sur des politiques de recrutement, et permet ainsi à l’entreprise de connaître l’état actuel et l’état probable, pour un horizon proche, de ses ressources humaines.

La gestion des ressources humaines a pour but de fournir à l'entreprise les ressources humaines dont elle a besoin pour atteindre en temps voulu les objectifs qu'elle s'est fixés, les ressources humaines constituent un élément essentiel à la compétitivité et à la performance organisationnelle.

Les enjeux cruciaux à la gestion des ressources humaines consistent à embaucher une main-d’œuvre compétente et à affecter les employés à des postes où ils seront efficaces et satisfaits. Le succès économique et social d'une entreprise en dépend.

Add comment

Robert Declanie 08 Robert Declanie Gérant de société

Jul 2, 2013

Merci de votre réponse - Vous voyez l'embauche et l'integration comme critère prioritaire. Cela semble logique, mais l'important n'est-il pas dans la durée? Ne voyez-vous pas l'entreprise comme une communauté dons les objectifs évoluent, et qui par conséquent, s'éloigne de l'importance de la situation précise à l'embauche?

Quel critère, dans ce contexte, caractérise une bonne gestion des ressources humaines?


Hocine Chebel 25 Hocine Chebel Chef du personnel, Sicilsaldo

Jul 2, 2013

Le recrutement répond à un besoin spécifique en personnel, mais constitue aussi le moyen par lequel l’organisation accroît ses compétences et s’enrichit de valeurs et d’expériences nouvelles. Un mauvais choix dans le recrutement peut avoir des conséquences préjudiciables sur les relations de travail et sur les résultats de l’entreprise. Ainsi, le processus de recrutement ne se limite pas aux procédures de sélection, il implique plusieurs étapes qui vont de la définition précise du besoin à l’intégration du nouveau salarié dans l’entreprise.

La fonction Ressources humaines a pour mission de faire en sorte que l’organisation dispose du personnel nécessaire à son fonctionnement et que ce personnel fasse de son mieux pour améliorer la performance de l’organisation, tout en s’épanouissant.

Les principales tâches de la fonction des ressources humaines: Le recrutement des salariés, la rémunération du personnel, la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, l’amélioration des conditions de travail etc...


icon_plus_one

2

icon_less_one
09

Antoine Bouchet Consultant indépendant
Jul 2, 2013

recommanded this answer



Bonjour,

il me semble difficile de définir UN critère, puisqu'il s'agit de faire coïncider des besoins métiers avec de la ressource humaine, par nature d'une infinie variété.

Dans le meilleur des cas, la stratégie de l'entreprise est claire à horizon maîtrisable (3 mois, 1 an, plus?) et les métiers et postes à pourvoir sont clairement définis. Mais la ressource correspond-elle sans ambiguïté aux besoins ainsi définis? Et si elle ne correspond pas strictement, la différence est-elle un handicap, ou au contraire un atout?

Des questions de ce type, on peut en poser indéfiniment.

Il me semble néanmoins que si on veut réduire la fonction RH à un critère unique, chaque entreprise peut se définir un critère composite pour son propre usage et selon sa stratégie, ses priorités, sa culture, son positionnement, etc., associant les qualités qu'elle souhaite prioritairement trouver chez ses collaborateurs : on trouvera, classiquement, de la compétence technique, de la capacité d'adaptation (au futurs changements prévisibles), du savoir-être, voire de la rigueur, parfois un soupçon de fantaisie, etc.

Add comment

Robert Declanie 08 Robert Declanie Gérant de société

Jul 2, 2013

Vous devriez en choisir qu'un seul, lequel choisseriez-vous?

L'embauche, comme Mr Chebel? L'integration dans les équipes? l'ésprit d'entreprise? Le salaire?


Antoine Bouchet 09 Antoine Bouchet Consultant indépendant

Jul 2, 2013

Je ne traite pas que de l'embauche. Dans mon esprit, la question se pose à la DRH en permanence, y compris pour les collaborateurs en place, qu'il faut faire évoluer, chacun selon ses talents et ses ambitions. L'objectif de l'entreprise est l'efficacité, immédiate et future. A la DRH de mettre cet objectif en musique du côté des collaborateurs.

L'harmonie peut-elle représenter un critère ?

Discussion à rapprocher d'une autre, en cours sur Linkedin, au sujet des "DRH du bonheur"


icon_plus_one

1

icon_less_one
04

Vincent Van Damme Aug 1, 2013

recommanded this answer



Plusieurs réponses se réfèrent à des outils et partent du principe que l'entreprise a des besoins propres et que les RH visent quasi exclusivement à répondre à ces besoins. cette approche enferme les RH dans une function opérationnelle de support et je ne partage pas cette vision réductrice

Si l'on veut identifier UN critère à prendre en compte, le seul qui me paraisse commun à l'ensemble des situations est l'alignement à la culture et aux valeurs de l'entreprise. le reste découle.

Certaines organisations ont pour objectif principal de developer les competences des collaborateurs pour répondre aux besoins de l'activité, d'autres d'organiser l'activité pour permettre la valorisation des competences presentes; certaines organisations operent une selection severe des candidats, d'autres ont pour objectif premier la mise à l'emploi de publics fragilisés; certaines organisations veulent rétribuer les collaborateurs en function de leur apport individual dans une logique purement marchande, d'autres partagent les fruits de leur croissance dans une optique collective et distributive...

L'entreprise n'est pas une réalité transcendante mais un construit social. Il me semble donc que c'est la coherence de l'ensemble qui prime sur tout autre critère puisque c'est elle qui donne du sens à l'activité, permet de fluidifier les relations humaines, d'harmoniser les pratiques quotidiennes et, in fine, d'atteindre les objectifs, qu'ils soient financiers, sociétaux ou autres...

Add comment

icon_plus_one

0

icon_less_one
01

Camille Dudramme Jul 26


Un seul critère... Difficile à dire ! C'est un tout !

Add comment