icon_plus_one

0

icon_less_one

question

Jusqu'où aller dans la vérifications des références d'un candidat?


Comment procéder à une enquête approfondie tout en respectant les droits du candidat?



67

Opened by Antoine Fournier, Head of ECM, Input and Output management, Zurich Insurance
Jun 17, 2013.



Answer this question


icon_plus_one

1

icon_less_one
01

Tessa Cucinato RRH, université Paris II
Jun 18, 2013

recommanded this answer



Le droit du travail ne vous empêche pas de demander à votre candidat de produire des références professionnelles d'anciens managers afin que le consultant puisse les joindre... S'il y arrive car être manager, c'est aussi être sur un siège éjectable à la place d’autrui: il est donc facile de perdre sa trace

La vérification des diplômes en déviant les trucs et astuces de photoshop : Si vous réussissez à joindre le secrétariat d'une école, université, qui a préservé les diplômes de ses anciens étudiants, vous trouverez sans doute une source sure.

Imparable ou difficilement: la production de fiches de paie des périodes dites travaillées. La paie est si complexe que photoshop aura du mal à "bidonner" cette référence.

Cela dit, de nos jours, alors que chacun tente du mieux qu'il peut de "boucher" les trous blancs de son CV ... faut-il en vouloir au candidat qui ment sur la durée de sa collaboration par exemple?

Quant aux compétences, un bon entretien oral de 2 heures mené par quelqu'un du métier est la meilleure référence qu'il existe. Dommage que cette pratique disparaisse. Messieurs les consultants ne soyez pas des vendeurs de "profils à mots clé". Faites votre travail sérieusement: Si vous ne connaissez pas le métier de votre candidat, pourquoi ne pas lui faire passer un test informatique "technique". Je ne sais d'ailleurs pas si cela existe sur le marché ? Tiens, en voilà une belle niche pour des informaticiens développeurs chevronnés!

Brainstorming d'idées en vrac !

Cordialement

Add comment

icon_plus_one

0

icon_less_one
25

Hocine Chebel Chef du personnel, Sicilsaldo
Jun 18, 2013


Bonjour,

Pour recruter un bon candidat le CV (curriculum vitae), et la lettre de motivation sont les deux documents pour effectuer un tri dans les candidatures reçues ainsi que les lettres de recommandations qui font état des aptitudes et de l’expérience des candidats.

Un employeur a le droit de se renseigner sur l’expérience d’un candidat dès lors qu’il reste dans le cadre de la loi.

La vérification des références d’un candidat est l’ultime possibilité pour valider les informations qu’il a données par la discussion au téléphone ou par d'autres moyens avec les personnes citées par le candidat pour avoir une meilleur idée de la relation de travail avec ses anciens collèges, compétences, etc.

Les informations demandées, sous quelque forme que ce soit, doivent présenter un lien direct lié à l’emploi proposé et avoir comme finalité que d’apprécier ses aptitudes professionnelles et doivent respecter les lois sur les droits de la personne.

Chacun a droit au respect de la vie privé (article 09 du code civil) - c'est l’élément qui prime sur tous les autres.

Le salarié est tenu de répondre de bonne foi à ces demandes d’informations, Cependant, il peut garder pour lui des informations qui ne sont pas directement liés à l’emploi proposé et n’ont pas un caractère dolosif pour l’employeur.

Add comment